Posté le

Quand Palerme et Naples étaient françaises

En 1030, les Normands prirent le pouvoir en Italie. L’un d’eux Roger de Hauteville devint roi de Sicile et Sultan de Palerme. Son petit-fils, Frédéric de Hohenstaufen s’opposa aux papes et appelèrent à sa place Charles d’Anjou. La présence française se poursuivra avec René D’Anjou puis Charles VIII, Louis XII et François 1er. Elle prendra fin avec Murat nommé roi de Naples par Napoléon. Voyage à travers huit siècles d’histoire, salué par Gonzague St Bris qui en fait la préface.

Prix : 20€